Je vous écris du haut du Burn-Out

Je vous écris du haut du Burn-Out

Je vous écris du haut du burn-out

Il y fait frais et le temps est maussade, un temps où vous avez l’envie de rester cloîtré et de ne voir personne.

Ici, pas de parc d’activités, j’ai du laisser mon cerveau-lent sur une plage, lors de mes vacances en 2010. Et depuis cette année, il s’envole à chacune de mes pensées et de mes activités. Impossible de me concentrer pour le faire revenir.

Ici, le temps s’écoule très vite, je crois que les jours n’ont que 12H. Du coup, je n’ai jamais le temps de faire les choses prévues.

D’ailleurs je n’ai jamais le temps de faire du sport, ni de voir mes amis.

Ici, on me demande de suivre un programme anti super-héros, avec des pauses géantes dans lesquelles je dois respirer longuement. Je dois éviter de me précipiter sur chaque action, et je dois lâcher mes yeux des réseaux sociaux ou autres outils de communication.

Ici, il y a un garde fou, il me demande de me reposer dans mon lit. Ce lit est devenu le bateau de mes rêves, et il part souvent à la dérive.

J’ai désormais envie de rentrer au pays des activités, des actions en tous genres, des plannings bien remplis, des to-do list qui s’amincissent…

Le voyage est long,  je ne connais pas la durée, et j’espère que je rentrerai un jour.

En attendant de vous revoir, je vous embrasse bien fort.

Votre dévoué … aux autres

Toute ressemblance avec vous ou les dirigeants de votre entourage,  ou avec des événements existants ou ayant existé n’est pas de la  coïncidence, mais le burn out n’est pas que pure fiction. Parlez-en avec eux. C’est aussi la meilleure des thérapies.

Vos éxpériences

Merci stéphanie d’avoir était à l’écoute durant des heures & des heures

Paul D******
DRH

Période difficile surmonté grâce à toi.
Merci encore Madame Contacts pour votre écoute & vos conseils

comment sortir d'un burn-out
Valérie G*******
Directrice Commecial

Leave a Reply